URBEX

Parcours 1
Let's go!
Adrénaline
Aventure
Excitant
Dangereux
Passionnant
Risque
Sensationnel
Peur
Interdit
Nouveau
Vitesse
Solitude
Bruit
Abandonné
Sport
Cimetière de Locomotive de Charleroi

L’exploration urbaine, abrégé urbex (de l'anglais urban exploration), est une activité consistant à visiter des lieux construits et abandonnés par l'homme, mais cette pratique inclut également la visite de lieux interdits, cachés ou difficiles d'accès, tel que des tunnels de métro, des catacombes, des chantiers de constructions/rénovations et des rooftop (sommets d'immeubles, monuments...). La pratique regroupe ainsi diverses activités dites "underground" comme la 'cataphilie', la 'toiturophilie'. L’explorateur urbain est communément désigné par le néologisme urbexeur

La pratique émerge dans les années 1980. En France, la région parisienne est propice à cette activité (métro, nombreux chantiers, usines, hôpitaux et autres bâtiments abandonnés, toits d'immeubles, monuments, souterrains, etc.) et dérive du mouvement de cataphilie. L'Australie, les États-Unis et les pays anglo-saxons d'une manière générale comptent également des communautés importantes de pratiquants.

L'exploration urbaine est un ensemble de pratiques, dont les motivations peuvent être très éloignées. Certains seront portés sur l'aspect historique, l'ancien et l'abandonné. Pour d'autres, ce sera la maîtrise de la ville moderne et de ses coulisses. La photographie et la vidéo sont également une motivation importante. Les groupes se forment bien souvent autour d'une de ces pratiques. En France plus qu'ailleurs, la spécialisation des pratiquants est très forte : certains ne vont que dans les catacombes, d'autres ne font que des toits ou des visites du métro.

Source: wikipedia
Tour de refroidissement de Charleroi
- Parcours 2 -
Piscine de Bolso
- Parcours 3 -
Sanatorium de Dolhain
- Parcours 4 -