Un violeur sur ton chemin

Une chanson pour une révolution










Violence au chili

Un violeur sur ton chemin (Un violador en tu camino en espagnol) est une performance créée par un collectif féministe de Valparaíso (Chili) dénommé Lastesis, dans le but de manifester contre les violations des droits des femmes dans le cadre des manifestations de 2019 au Chili.

Les organisatrices de chaque pays adoptent les paroles, en les traduisant et en les modifiant pour accompagner leurs protestations et leurs revendications locales. Elles gardent le sujet principal de la performance pour une éradication des féminicides et des violences sexuelles, entre autres.

La performance est une création du collectif féministe Lastesis, composé de Lea Cáceres, Paula Cometa, Sibila Sotomayor et Dafne Valdés1, qui travaillent durant un an et demi dans le cadre de la préparation d'une pièce de théâtre sur le viol. La représentation est cependant annulée en raison des manifestations de 2019.

Les autrices des paroles de la chanson ont réalisé une recherche sur l'état des droits des femmes dans le monde et ont basé le texte des paroles sur le résultat de cette dernière1. Elles souhaitaient créer un support artistique qui permette de communiquer facilement en public les principales thèses du féminisme et leurs réclamations, d'où le nom du collectif Lastesis, signifiant « thèses » en espagnol. Afin de répliquer la réalisation de la performance, Lastesis réalise une vidéo postée sur YouTube, où la chorégraphie est expliquée, et une charte graphique est publiée sur Instagram.

Le nom de la performance fait référence au slogan Un amigo en tu camino [Un ami sur ton chemin], utilisé comme devise de campagne par la police chilienne, les Carabiniers, dans les années 19905.

Un violeur sur ton chemin consiste en une performance urbaine interprétée par des femmes de tout âge, les yeux bandés avec des tissus noirs et portant un foulard vert sur le cou. Les interprètes s'alignent et exécutent une chorégraphie en chantant une chanson contre le patriarcat, les principales formes de violences contre les femmes — telles que le harcèlement de rue, les abus et les viols, le féminicide, la disparition forcée des femmes — et le manque de justice, critiquant la société et les pouvoirs exécutif et judiciaire des pays où la performance a lieu pour leur inaction face aux crimes commis et à l'impunité et les désignant comme complices par la phrase El violador eres tú [Le violeur c'est toi].









Parole de chanson

El patriarcado es un juez.
Que nos juzga por nacer
Y nuestro castigo
Es la violenca que no ves.
El patriarcado es un juez,
Que nos juzga por nacer
Y nuestro castigo
Es la violencia que ya ves
Es feminicidio
Impunidad para mi asesino
Es la desaparición
Es la violación
Y la culpa no era mìa
Ni dónde estaba
Ni como vestia
El violador eras tú
El violador eres tú

Son los pacos
Los jueces
El estado
El presidente

El estado opresor es un macho violador
El estado opresor es un macho violador
El violador eres tú
El violador eres tú
DUERME TRANQUILA, NIÑA INOCENTE.
SIN PREOCUPARTE DEL BANDOLERO.
QUE PORCTU SUEÑO DULCE Y SONRIENTE
VELA TU AMANTE CARABINERO.

El violador eres tú









Ailleur dans le monde

Chili
France
Mexique