Les 5 plus vieux morceaux

Aujourd’hui, nous sommes habitués à télécharger des morceaux de musique de qualité premium ou à les écouter directement en ligne, en streaming. D'autres cependant continuent à cultiver la passion des disques vinyles. Pouvez-vous imaginer une époque sans musique enregistrée ? Alors bien sûr, les premiers morceaux de musique à avoir été enregistrés n’ont peut-être pas la même qualité de son que ce qu’on produit aujourd’hui, mais ces enregistrements ont eu un rôle extrêmement important dans l’histoire de la musique moderne.
Plus d'infos
[ Fermer ]

Les castrats étaient des chanteurs de sexe masculin ayant subi une castration avant l’âge de 10 ans, de manière à ce qu’ils conservent leurs tessitures allant de soprano à contralto. La castration permettait d’éviter la mue de la voix à la puberté et, étant donné le développement normal des poumons, dotait l’homme d’une voix de garçonnet soutenue par le souffle d’un adulte. Alesandro Moreschi est le seul castrat dont la voix ait été enregistrée.

Pour ce deuxième enrgistrement, Theo Wangemann, a supervisé une session d’enregistrement à Berlin le 13 septembre 1889 où Herr Krahmer (violon) et Herr Schmalfuß (piano) ont joué la « Romance Op. 50’ de Beethoven.

L’enregistrement suivant date de 1888 : c’est celui de « The Lost Chord » d’Arthur Sullivan qui fut présenté lors d’une conférence de presse à Londres à l’occasion de la présentation de la version perfectionnée du phonographe d’Edison.

Pour la dernière musique, quelques lignes de la chanson furent entonnées par une femme et enregistrées sur papier avec un phonographe en 1860 par Édouard-Léon Scott de Martinville. Avant Edison, Scott de Martinville découvrit comment réaliser l’enregistrement des sons, mais n’a jamais su comment les rejouer.

Play
Pause
00:00
00:00

Tracklist